Nouveau badge officiel du RPG Game Of Thrones qui sera disponible le jour de la RÉOUVERTURE le 27/08 à 18h

Partagez|

14 / La Société au sein de Westeros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
FONDATEUR TERRES DE L'OUEST
FONDATEUR TERRES DE L'OUEST
Variann LANNISTER
Messages : 363
Date d'inscription : 25/04/2016
Age : 22
MessageSujet: 14 / La Société au sein de Westeros Ven 9 Juin - 1:26

A VENIR ///
Revenir en haut Aller en bas
avatar
FONDATEUR TERRES DE L'OUEST
FONDATEUR TERRES DE L'OUEST
Variann LANNISTER
Messages : 363
Date d'inscription : 25/04/2016
Age : 22
MessageSujet: Re: 14 / La Société au sein de Westeros Lun 12 Juin - 14:05




La Noblesse







La Noblesse est au sommet de la hiérarchie sociale en Westeros. Son pouvoir se base sur la possession de la terre et sur un pouvoir symbolique très fort ; les nobles jouissent de privilèges mais ceux-ci ne sont sensés que les récompenser du don de leur personne pour la protection des classes laborieuses. Etre aristocrate est héréditaire ; on ne le devient que rarement par ses actes et presque exclusivement par un droit de naissance. On hérite de son père un blason et un patronyme, marquant l'état de noblesse. La hiérarchie de notre monde féodale se construit comme suit :
- Le Souverain
- Les Seigneurs Suzerains
- Les Seigneurs et Chevaliers Fieffés
- Les Chevaliers
- La Roture


Le Roi et la Famille Régnante
Ils se trouvent au sommet du régime féodal. Ils sont souvent considérés par les plus dévots comme les représentants des dieux sur terre, ou pour les plus pragmatiques les seigneurs les plus puissants du Royaume. Les Rois ont tous pouvoirs sur leurs sujets, nobles ou roturiers. Ils édictent les lois, protègent le Royaume, ses traditions et sa religion, et administrent les terres qu'ils possèdent en propre, souvent autour de leur capitale qui est le fief de leur famille. En sus du pouvoir d'édicter des lois et des décrets, les Rois disposent également du pouvoir judiciaire ; ils sont seuls dépositaires des décisions de justice sur leurs terres et peuvent également trancher les différents entre seigneurs vassaux. Bien sûr, si le Roi a tous pouvoirs ou presque, il ne peut l'exercer qu'avec sagesse car s'il se montre injuste de quelques manière que ce soit, en dépossédant des nobles ou en s'enrichissant sur le dos du peuple, il risque la révolte. Le cadre d'action du pouvoir royal est donc assez flou ; il peut en théorie tout faire, tout décider, mais il est en même temps Protecteur du Royaume et ses décisions, si elles ne sont pas prises en ce sens, peuvent éveiller la grogne populaire. En tant que Lords Suzerains, les Rois ont en plus du pouvoir législatif et judiciaire le pouvoir militaire. C'est la base de leur pouvoir ; ils doivent protéger le Royaume de toute agression, intérieure ou extérieure. Ils peuvent donc convoquer le Ban, diriger l'armée en campagne ou déléguer le commandement.

La Richesse des Rois vient des impôts, qu'ils font payer à leurs Seigneurs Suzerains et à leurs propres gens. Ils perçoivent également une part de chaque activité économique sur leurs terres, ainsi que des droits de douane sur les denrées qui passent les frontières du Royaume.

Il faut noter qu'il n'y à qu'à Dorne où les femmes peuvent prendre la tête de la Principauté. Dans tous les autres cas, une Reine jouit du même pouvoir que le Roi mais reste subordonnée à ce dernier. Elle peut néanmoins être amenée à régner seule en cas de mort de son époux et dans l'attente que l'héritier devienne adulte.

On appelle un Roi par différents titres : « Votre Altesse », « Votre Grâce », « Votre Majesté », « Mon Seigneur », « Sire » etc...


Les Seigneurs Suzerains
Ils sont les principaux aristocrates du Royaume en dehors du Roi, et commandent à de vastes régions. Ces nobles sont les Pairs du Royaume, et ne répondent de leurs actes qu'au Roi lui-même. Ils possèdent eux aussi des terres en leur nom propre, mais possèdent également des terres qui sont entre les mains de leurs vassaux. Ils jouissent des mêmes pouvoirs que le Roi (tout en lui restant soumis) mais à plus petite échelle, ils n'ont qu'une poignée de petits seigneurs qui leur est inféodée. On peut citer pour exemple les Hightower de Villevieille, les Tully de Vivesaigues ou les Royce du Val. Ces Seigneurs exercent le pouvoir de justice et peuvent également, en accord avec leur Roi, prendre des décrets et des lois. Ils sont cependant seuls juges du pouvoir militaire en leur domaine ; s'il faut écraser une révolte ou soumettre un envahisseur, ils n'ont théoriquement pas besoin du Roi pour lever leurs troupes et celles de leurs vassaux.

Les femmes de la noblesse ont les mêmes pouvoirs que leur mari mais il est considéré comme indécent qu'elles règnent seules bien longtemps ; si elles sont veuves on les pousse rapidement à se remarier.

La richesse de ces Seigneurs vient principalement des impôts et des droits perçus lors de l'utilisation de certaines infrastructures qu'ils possèdent (port, moulin, force etc).

On appelle ces Lords de bien des manières, de « Mon Seigneur » à « Messire » en passant par « Lord..... ».


Les Seigneurs et Chevaliers Fieffés
Il s'agit du premier niveau des nobles disposant de terres, donc d'un Fief. Le plus souvent, contrairement à leurs suzerains qui disposent de cités ou d'énormes châteaux, ces nobles là n'ont le plus souvent qu'un castel, un petit château ou même une simple tour fortifiée, dominant un bourg ou un village. Ces Seigneurs n'ont aucun droit de justice, de législation ou de droit militaire. Ils gagnent un dixième des revenus de chaque foyer sur ses terres et doit en échange protection à ses gens. En général, ils entretiennent une force de quelques hommes d'armes pour chasser bandits et bêtes sauvages, et forment le gros des troupes des seigneurs, ainsi que leur cavalerie de choc.

Les femmes ne peuvent être chevaliers, pas même à Dorne. Elles sont autrement dans la même situation que les autres femmes nobles.

On se réfère à ces gens en termes de « Ser », de « Messire »...


Les Chevaliers non fieffés
Ils ne disposent d'aucun pouvoir et ne font pas réellement partie de la noblesse, mais leur titre leur vaut considération et place parmi les plus grands. Ce titre est lié à la Religion des Sept, c'est pourquoi il est peu répandu au Nord. On devient chevalier en récompense d'un haut fait ou après une période passée en tant qu'écuyer ; les enfants de maisons nobles sont souvent écuyers pour d'autres maisonnées et après une certaine période, deviennent chevaliers. Autrement, il existe de nombreux cas ou de grands combattants de la roture sont faits chevaliers, ou que des enfants de chevaliers deviennent chevaliers à leur tour. De fait, les chevaliers sont les défenseurs de la Foi et défenseurs du Peuple. Ils sont des guerriers professionnels, dont la vie est entièrement tournée vers la guerre. Ils jurent le plus souvent de se mettre au service de leur Roi ou de leur Seigneur, et assurent la protection de leurs terres et de leur maisonnée.

Leur richesse s'établit le plus souvent sur une rente versée par leur suzerain, qui leur permet de s'équiper d'armures lourdes, de destriers et d'armes meurtrières, qui leur permettent de dominer les champs de bataille de Westeros.

Un écuyer ou un guerrier, lorsqu'il est fait chevalier, gagne le titre de « Ser » et un patronyme (ou garde le sien s'il est lui-même issu d'une lignée de chevaliers ou de l'aristocratie fieffée). Quantité de Ser cherchent à s'illustrer ou obtenir leurs propres terres.


Les Liens de Vassalité
Vous l'avez vu, l'échelle de noblesse repose sur des serments. Tous doivent jurer allégeance à leur suzerain direct, leur supérieur le plus proche dans la hiérarchie, ainsi qu'au Roi. Il arrive que de petits seigneurs se sentent plus loyaux en leur suzerain direct qu'envers le Roi...
Par exemple :
Lord Samwell Tarly jure fidélité à Lord Suzerain Mace Tyrell qui lui jure allégeance au Roi Aegon Targaryen.

Le Roi peut convoquer à la guerre Lord Suzerain Mace, qui peut lui-même faire appel à Lord Samwell Tarly.

La Loi du Roi s'impose à tous, mais Lord Suzerain Mace peut, avec son accord, prendre des décrets particuliers à ses terres, imposant ces décisions à Lord Samwell.

Si Lord Samwell s'illustre, il peut être fieffé et donc gagner des terres, qu'il soit remarqué par le Roi ou par son Lord.


Les Liens du Mariage
Avec les lois sur l'hospitalité, le Mariage est probablement ce qu'il y a de plus sacré en Westeros car les serments échangés se font sous le regard des dieux aussi bien que des hommes. Des familles unies par de tels liens se doivent assistance et il est très mal vu qu'elles ne se soutiennent pas l'une l'autre, un tel manquement vaut souvent parjure aux yeux du reste de la société.
La noblesse se marie jeune, souvent sitôt arrivé à l'âge adulte, car cela permet à leur famille de nouer des liens d'alliance complexes qui renforcent la puissance et de le prestige des maisons. Il est encore plus répandu de voir les filles se marier fort jeunes ; voir un ou une aristocrate toujours célibataire passés les 25 ans est fort rare et là encore, très mal vu. On doute de plus en plus de la virginité de la personne alors que cette pureté de corps est sensée plaire aux dieux et augurer du meilleur pour le mariage.

Une fois mariés, la femme prend le nom de l'homme. Il peut néanmoins arriver que le contrat de mariage stipule que les enfants nés de l'union porteront le nom de l'épouse et qu'elle-même peut garder son patronyme, le plus souvent lorsque cette femme est la dernière représentante d'une maison plus puissante et plus prestigieuse que celle de son mari. Ainsi, au fil des âges, certaines familles ont su perdurer même en n'ayant plus qu'une héritière féminine.

Les nobles mariés vivent assez souvent chacun de leur côté, car les mariages d'amour sont si peu répandus que sitôt les héritiers nés, chacun reprend certaines formes de liberté. Il est cependant très peu accepté qu'une femme trompe son mari de manière évidente. La société Westrienne étant marquée par des valeurs viriles, un homme peut perdre toute considération de ses pairs, sujets et vassaux, si sa femme est de réputation douteuse. Il ne faut pas penser que seules les femmes infidèles sont mal perçues ; les hommes qui sont taxés d'infidélité sont perçus comme disposant d'un honneur chancelant, et plus ils ont de bâtard et moins on leur accorde de confiance. Il faut aussi signaler que dans les endroits où règne une plus grande ferveur religieuse, comme Villevieille, le Conflans ou l'Orage, toute relation extraconjugale est extrêmement mal perçue. Cela n'a jamais empêché qu'elles existent, bien au contraire, mais elles sont gardées d'autant plus secrètes.

Dorne pour le coup, n'est pas épargnée par ces valeurs sociales ; il est notoire que les mœurs y sont plus libérées mais on n'y accepte mal qu'un des deux membres du couple trompe l'autre sans son consentement, c'est également perçu comme un signe de faiblesse.

Revenir en haut Aller en bas

14 / La Société au sein de Westeros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [Société] Le temps dans Westeros
» Atelier de travail sur le phénomène de l'exclusion dans la société haitienne
» Pourquoi la discrimination au sein de la presse haitienne?
» De la société Orc
» Role de la diversité et des Minorités dans une Société
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Données Westeros-